Rhume et grippe

Les pathologies saisonnières ont des symptômes qui se superposent en grande partie et entraînent un état de malaise généralisé, caractérisé par l’inflammation de différentes parties du corps et, en particulier, des voies respiratoires.

Les symptômes les plus fréquents, tels que la difficulté respiratoire, le mal de tête, la toux, le mal à la gorge, les douleurs articulaires et la fièvre, sont communs soit à la grippe soit au rhume, mais il faut savoir reconnaître les deux maladies différentes pour se soigner correctement.

Les deux pathologies sont d’origine virale, mais la grippe a une apparition rapide et s’étend rapidement outre les voies respiratoires comportant une augmentation de la fièvre et un niveau d’épuisement plus marqué. Le rhume reste généralement confiné au niveau des voies respiratoires et en cas où la fièvre apparaît, elle est de faible entité.

Pour prévenir l’apparition et la propagation de la grippe et du rhume, il est bon de se laver fréquemment les mains (qui sont le premier véhicule de contagion) et de se couvrir le nez et la bouche quand on éternue ou on tousse, mais avant tout, il faut avoir un bon système immunitaire pour agir contre les agents pathogènes externes.

Par exemple le Zinc, le Sélénium et les extraits de plantes thérapeutiques comme l’Échinacée peuvent contribuer efficacement à prévenir l’infection ou à en réduire la durée et la gravité des symptômes.

Shopping Cart